Taj Mahal ( Merveilles du monde ) Merveilles-monde.com   |  Ajouter aux favoris
Merveilles du monde
Merveilles du monde » Taj Mahal

Taj Mahal

Le Taj Mahal, en Inde, est le palais mythique par excellence. Érigé pour l'amour d'une Reine, il déploie sa majestueuse silhouette dans des jardins de toute beauté, en semblant flotter entre ciel et terre.



HISTORIQUE
Son histoire romantique à souhait lui confère une aura de lieu du culte de la bienveillance et de l'amour infini. Alors qu'il n'est qu'un prince, Shah Jahan succombe aux charmes d'Arjumand Banu et l'épouse. Devenu empereur, il lui accorde le titre de « Mumtaz Mahal » qui signifie l'élue du palais. Mais la reine meurt en couches en 1631 en donnant naissance à son quatorzième enfant. Shah Jahan qui lui voue un amour sans borne est terriblement affecté et promet de faire construire à sa mémoire le plus beau mausolée jamais construit par un homme pour son épouse.

Il ramène sa dépouille à Agra et la fait ensevelir momentanément avant de faire commencer les travaux d'un édifice qui devait être le plus magnifique du monde. Auparavant, il a visité les joyaux architecturaux de l'Inde, et décide de s'inspirer du jardin funéraire dans la lignée du tombeau d'Humayun , son arrière grand-père, à Delhi. Pour ce édifier ce tombeau, Shah Jahan va faire venir les plus beaux matériaux : marbre blanc de Jodhpur, cornaline de Bagdad, turquoise du Tibet, malachite de Russie, diamants et onyx d'Asie Centrale, jade de Chine, agates du Yémen, mais aussi or, améthyste, nacre, corail, lapis-lazuli. Quelque 20.000 personnes travailleront 12 ans sous la direction des plus grands maîtres de l'époque dans leur spécialité et il faudra dix ans de travaux supplémentaires pour qu'en 1652 le dôme blanc se dresse vers le ciel et éclipse complètement le modèle de Delhi.

Le Taj Mahal est donc un tombeau, le plus magique des mausolées, rendu célèbre par l'exactitude, et le travail ciselé, de ses proportions, alliée à une symétrie parfaite. Le monument est de forme octogonale, coiffé d'un dôme principal autour duquel sont disposés quatre dômes plus petits. Il est planté sur une terrasse en marbre blanc d'où jaillissent aux quatre coins, de hauts minarets, ce qui accentue l'impression de le voir flotter. De part et d'autre du Taj Mahal, deux édifices en grès rouge complètent harmonieusement l'équilibre de l'ensemble. L'un d'eux est une mosquée. Les jardins, les bassins dans lesquels le Taj se reflète, accentuent encore l'effet de symétrie et d'abondance. A l'origine, le Taj Mahal n'avait été prévu que pour abriter la seule tombe de Mumtaz Mahal, immense lieu de culte d'un homme épris.

L'empereur ayant commencé, pour lui-même, la construction d'une réplique du Taj blanc, en marbre noir, celui-là, et positionné de manière à faire face à sa reine bien-aimée. Mais, emprisonné dans le fort rouge par son fils Aurangzeb, qui lui arrache le pouvoir après avoir tué ses trois frères, il ne pourra mener à bien son projet, et passera ses dernières années à contempler à travers les barreaux de sa cellule, par-delà la rivière Yamuna, le Taj Mahal où repose son épouse. À sa mort, le fils jugeant inutile de faire continuer les travaux du mausolée noir fit mettre son père aux côtés de son épouse dans le mausolée blanc. Ils reposent désormais côte à côte même si les cénotaphes que l'on observe dans le mausolée ne contiennent pas, par définition, les corps des deux époux, de religion musulmane et qui ont dû être enterrés comme il se doit, en contact direct avec la terre.

"Se promener sur le site du Taj Mahal, qui a été classé en 1983 au Patrimoine mondial de l'UNESCO, donne l'impression de toucher l'éternité du bout des doigts, tant le lieu, propice à l'émerveillement a su garder sa magie d'une Inde depuis longtemps disparue. "

VISITE DU TAJ MAHAL
Le Taj Mahal est situé à Agra, en Inde. Une fois passés les services de sécurité, depuis l'immense porte à arche, on voit apparaître le Taj dans sa vision la plus célèbre et photographiée. Vue sous cet angle, à 275 mètres, son dôme de marbre massif semble proche et attire irrésistiblement le visiteur, il semble être en dessus du niveau de la terre. Immédiatement sous cette porte, on découvre le jardin et le canal central.

Ce canal, bordé de cyprès qui symbolisent la mort, est doté de jets splendides s'étendant jusqu'au mausolée et qui reflètent à la perfection la grandeur du tombeau, encadré de ses quatre minarets. L'enceinte du Taj comporte aussi, des deux côtés du mausolée, deux grands édifices en grès rouge dont l'un est une mosquée, qui renforcent l'équilibre de l'ensemble. Le grand jardin, le canal et les deux bâtiments auxiliaires permettent au Taj Mahal d'offrir dans un équilibre architectural absolu. Posé sur une terrasse de 7 m de hauteur, revêtue de marbre blanc, le bâtiment central, typiquement persan, est octogonal. Aux quatre coins de cette plate-forme s'élancent quatre minarets surmontés d'un dôme à ombrelle. L'immense coupole du Taj en marbre blanc est flanquée de 4 kiosques à dôme aux arcs polylobés.

La masse lumineuse du marbre blanc est mise en valeur par les décorations, en couleur très retenue, sous forme d'arabesques florales et de motifs géométriques exécutés en pierres semi-précieuses polychromes : turquoise, corail, malachite, lapis-lazuli. L'ensemble donne l'impression de vagabonder au Pays des Milles et une Nuits.

Une visite inoubliable pour un site de légende.

Merveilles du monde » Taj Mahal