Statue de la Liberté ( Merveilles du monde ) Merveilles-monde.com   |  Ajouter aux favoris
Merveilles du monde
Merveilles du monde » Statue de la Liberté

Statue de la Liberté

Sculptée par Bartholdi et Gustave Eiffel, la statue de la Liberté est offerte par la France aux États-Unis, à l'occasion du centenaire de son indépendance.



HISTORIQUE
Frédéric Auguste Bartholdi consacre plus de 20 ans de sa vie à la réalisation de cette statue qu'il souhaite ériger comme un hymne à la liberté, l'Amérique incarnant alors les espoirs de millions d'immigrants. La construction de la colossale statue commence en 1875 dans les ateliers Gaget-Gauthier, à Paris et ses différentes parties sont réalisées en France jusqu'en 1884.

La charpente métallique interne destinée à soutenir 300 plaques de cuivre modelées et rivetées sera quant à elle construite par Gustave Eiffel, Monsieur Tour Eiffel. Pendant sa construction et jusqu'à son démontage, la statue de la Liberté devient le monument le plus visité de Paris. Quand vient le moment de l'expédier aux États-Unis, chaque section, chaque pièce, chaque rivet est numéroté, empaqueté et prêt à être remonté avec la même méticulosité. Elle est ensuite envoyée outre Atlantique à bord d'une frégate depuis Le Havre et reçoit un accueil triomphal dans le port de New York le 17 juin 1885. Une fois arrivée à destination, la statue est réassemblée en quatre mois et inaugurée le 28 octobre 1886 par le Président Grover Cleveland devant plusieurs milliers de spectateurs, sur l'île rebaptisée de Liberty Island, autrefois base militaire à l'embouchure de la rivière Hudson. Mère des immigrants, elle marque la fin du voyage et l'entrée sur le continent tant espéré.

La statue arborait alors une teinte brun rouge, en raison du cuivre qui la recouvre. Cependant, le vert de gris ne tarda guère à recouvrir la statue d'une patine bleu vert, entretenue de nos jours. La Statue de la Liberté, assez massive dans l'ensemble, tient en équilibre grâce au mouvement des jambes imprimé par le sculpteur. Elle recèle de nombreux symboles. Les sept pointes de sa couronne seraient soit les continents, soit les océans figurant donc le monde. Les tablettes tenues sur le bras gauche portent l'inscription de la date de l'indépendance, le 4 juillet 1776, et correspondent au triomphe du droit dans la grande nation américaine. La flamme rappelle quant à elle les Lumières, et par conséquent l'exigence de liberté qui marquait cette pensée. Les chaînes brisées à ses pieds sont celles de l'esclavage. La hauteur de la Statue de la Liberté est de 46,5 mètres, mais la hauteur séparant la base du piédestal de la torche est de 92,9 mètres. Elle pèse plus de 200 tonnes. Elle est tournée vers l'est, c'est-à-dire vers l'Europe, son continent d'origine. La statue de la Liberté, gage de l'amitié franco-américaine, est devenue le symbole d'une nation d'immigrants. Elle inspire un message de tolérance et de paix.

Première vision que les millions d'immigrants avaient en arrivant sur Ellis Island lieu d'entrée aux États-Unis. Endommagée en 1916 par une explosion due à un réseau d'espionnage allemand, elle est, depuis lors, rénovée et entretenue incessamment, pour recevoir un flot incessant de touristes et classé au Patrimoine Mondial de l'UNESCO en 1984. Une plaque de bronze, porte en son socle, les vers de la poétesse américaine Emma Lazarus,

" ...Garde, Vieux Monde, tes fastes d'un autre âge, Donne-moi tes pauvres, tes exténués, Qui en rangs pressés aspirent à vivre libres, Le rebut de tes rivages surpeuplés, Envoie-les moi, les déshérités, que la tempête m'apporte De ma lumière, j'éclaire la porte d'or ! "

VISITE DE LA STATUE DE LA LIBERTÉ
Pour visiter Liberty Island et la statue de la Liberté, il faut prendre l'un des nombreux ferries de Lower Manhattan. Contrôle de sécurité intensif, passeport obligatoire, temps d'attente interminable les jours de grosse affluence, la dame est une star qui se mérite. Toutes excursions comprennent également une visite sur l'Ile Ellis avec son musée de l'Immigration. Les îles Liberty et Ellis sont ouvertes au public tous les jours de 9 heures à 17 heures à l'exception du 25 décembre. Les billets coûtent $12.00 pour adultes et $5.00 pour enfants.

La vue depuis le ferry sur Manhattan vaut déjà, à elle seule, le voyage vers la statue. Il est possible d'acheter ses billets à l'avance, de manière à ne pas faire deux fois la queue le même jour, une fois pour l'achat et une fois pour l'embarquement. Une fois sur l'île, s'asseoir au pied de la statue permet d'embrasser son aura et les espoirs qu'elle a cristallisés en plus d'admirer l'un des plus beaux monuments du monde, à la gloire des hommes libres et de leurs rêves. En 2012, l'intérieur de la statue est ré ouvert au public, mais 30 visiteurs seulement sont autorisés à en pénétrer la couronne, accessible après 168 marches sous haute surveillance pour cause évidente de sécurité depuis les attentats de 2001.

Une visite incontournable lors de votre séjour à New York.

Merveilles du monde » Statue de la Liberté