Mausolée de l'empereur Qin ( Merveilles du monde ) Merveilles-monde.com   |  Ajouter aux favoris
Merveilles du monde
Merveilles du monde » Mausolée de l'empereur Qin

Mausolée de l'empereur Qin

Le Mausolée de l’Empereur Qin est un ensemble archéologique situé près de la ville de Xi’an, en Chine. Classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 1987, il fut édifié en l’honneur de l’empereur Qin Shi Huangdi, à partir de 246 av. J.-C.



Historique :
Le site du mausolée de l’empereur Qin est composé du tombeau de l’Empereur, mais aussi d’une armée entière de soldats en terre cuite, enterrée, veillant sur le défunt. L’ensemble enseveli a été découvert, par hasard, début 1974, par des paysans en train de creuser le sol. Trouvant des pointes de flèches, des briques en terre rouge, ils les négocient au village du coin, sans réaliser leur valeur, ni même leur provenance depuis la nuit des temps. De bouche à oreille, la rumeur s’amplifie. Il faudra l’intervention d’un responsable de la culture pour commencer rapidement les premières fouilles et éviter un pillage désordonné. Elles ont lieu en mai 1974.

Des fosses sont creusées et les trésors, exceptionnels, mis à jour au fil des années, le travail accompli minutieusement est phénoménal et le mausolée n’en finit pas de livrer ses secrets. La sépulture de l’Empereur est recouverte d’un tumulus de 50 m de haut dans lequel sont forés 200 puits où sont disposées les statues. 7 000 ont été trouvées, accompagnées de leurs armes, de leurs chevaux, de leurs chars sans qu’aucun ne présente la même physionomie que les autres. Chaque élément est représenté grandeur nature, ce qui donne un effet encore plus impressionnant.

Cette fosse et ses galeries offrent un modèle archéologique fascinant, où se mêlent les données d’Histoire, d’artisanat, mais aussi militaires et rituels de cette civilisation. Cette œuvre, réalisée il y a des millénaires, est à la fois parfaitement réaliste et totalement étonnante, unique au monde par sa richesse. Les guerriers en terre qui ont traversé le temps n’ont rien perdu de leur superbe ni de l’expression de leur visage, leurs chevaux et leurs chars sont intacts. L’Empereur Qin fut le premier empereur à unifier le pays, et le site témoigne de sa grandeur, de l’importance des arts à son époque, de ses capacités stratégiques, des traditions.

La disposition de l’armée des statues, les matériaux utilisés pour façonner les armes, lances, épées, arc, flèches, apportent des informations sur l’épopée chinoise. Les vestiges déterrés reflètent la perfection des techniques d’alors. La construction de ce mausolée est évoquée dans les écrits de Sima Qian, consigné un siècle après son achèvement. Il y raconte que l’emplacement fut choisi pour sa géologie de bon augure et que les travaux démarrent en -246. Il ajoute que 700 000 artisans ont œuvré sans relâche pour creuser ce mausolée, dans lequel figurent aussi des palais, des personnalités d’alors, des rivières symboliques coulées au mercure.

Il y a fort à parier que le site du mausolée n’a pas livré toutes ses merveilles, et que les explorations des archéologues mettront à jour d’autres pièces et trésors. Il semble qu’une ville impériale entière ait été inhumée ici.

Le Mausolée de l’empereur, sublime édifice, est en permanence sous haute surveillance, protégée par des lois chinoises et son classement au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Visite :
Lors d’un voyage en Chine, le déplacement jusqu’au Mausolée de l’Empereur s’impose comme une évidence. Artistique, culturel, historique, le site archéologique et les fouilles qui ont été mises à jour depuis sa découverte en 1974, plongent le visiteur dans un univers étrange, celui d’une sublime armée d’argile, façonnée par artisans de la cour d’alors. Au jour d’aujourd’hui les découvertes s’étendent à 6 000 guerriers, des centaines de chevaux, de chars, alignés comme pour partir au combat ou veiller le défunt.

Le mausolée est situé à 42 km à l’Est de Xi’an, dans le district de Lintong. Il est préférable d’acheter les tickets en ligne pour éviter la file d’attente. La visite vous prendra quelque 2 ou 3h. Elle est accessible toute l’année, compte tenu de son caractère enterré. Il est préférable d’être accompagné d’un guide, car les explications et la signalétique au gré de votre balade sont trop sommaires. Dans la fosse 1, vous admirerez 2 000 soldats, dans la 2, la profusion d’armes, de chars et autres accessoires en bronze, et dans la 3, le poste de commandement.

Les musées adjacents contiennent de nombreuses pièces et objets de grande envergure comme le char impérial, orné d’or et d’argent, qui pèse plus d’une tonne. Une petite astuce, commencez par la fosse 2, où les fouilles sont peu avancées ce qui vous permet aussi de juger du travail d’excavation effectué ici, puis passez à la fosse 1 et terminez en apothéose dans la fosse 3, dans laquelle l’armée magnifique semble vous attendre pour l’éternité. Sur votre promontoire vous serez saisi par l’esthétisme artistique qu’il règne ici.

De grandeur nature, mêlant l’argile, le bronze et les matériaux utilisés en ces temps anciens, l’ensemble offre un spectacle immuable et fascinant. En approchant les soldats, vous serez impressionnés par le détail de leur tenue, les expressions de leur visage, la finesse ou la dureté de leurs traits. Pareil pour leurs équipages qui semblent si réels. Évitez le mausolée proprement dit, qui n’a pas encore été exploré, et présente pour l’instant le seul intérêt d’être le point de départ de ce qui fut organisé ici dans les entrailles de la Terre.

Une visite à couper le souffle, dans un environnement empreint de mystère et d’Histoire, celui du plus grand site de sépulture antique existant.

Merveilles du monde » Mausolée de l'empereur Qin