Machu Picchu ( Merveilles du monde ) Merveilles-monde.com   |  Ajouter aux favoris
Merveilles du monde
Merveilles du monde » Machu Picchu

Machu Picchu

La citadelle du Machu Picchu a été découverte le 24 juillet 1911, par l'explorateur américain Hiram Bingham, parti à la recherche de la légendaire cité perdue des Incas.



Historique
Accompagné de quelques politiques péruviens et d'un enfant de 10 ans, il grimpe les chemins et arrive devant des murs et des ruines recouverts d'une végétation luxuriante. Émerveillé devant tant de beauté, il pénètre enfin la cité conservée intacte dans les hauteurs du Pérou. Construite autour de deux pics, le Machu Picchu à 3140m et le Huayana Picchu à 2700 m, la ville Inca est perchée à 2400 m d'altitude. 260 constructions très élaborées, mais enserrées dans une végétation dense sont ainsi mises à jour. Oubliée depuis plus de 3 siècles la cité Inca était un haut lieu de villégiature de la classe dirigeante de ce peuple, établi à Cuzco. Construit au XIVe siècle, le site a été abandonné à l'arrivée des conquérants espagnols au milieu XVIe siècle. Résidence d'été de l'empereur Inca Pachacutec dans les années 1440, et sanctuaire religieux, dans un espace à l'époque très peuplé et agricole, la ville s'est construite autour de bâtiments administratifs.

Les exploitations agricoles sont conçues en terrasse et les édifices s'adaptent au paysage montagneux et escarpé des vertes pentes. De tous les sites incas, et ils sont nombreux, le Machu Picchu est le plus célèbre. Son intégration parfaite dans un cadre naturel grandiose, dominé par les monts alentour, est un modèle de réussite esthétique globale. Entourée des Apus, les montagnes sacrées auxquelles on rendait un culte important, la cité de légende des Incas est une magnifique pierre précieuse enchâssée dans le plus beau des écrins. Invisible du fond de la vallée du fleuve 'Urubamba, départ de l'Amazone, il permettait de contrôler cette vallée étroite par laquelle pouvaient remonter des populations amazoniennes hostiles au peuple inca. Lieu mystique et habité, générateur de croyances et d'énergie vitale, l'endroit est classé en 1983 au Patrimoine mondial de l'UNESCO. On estime que 1200 personnes pouvaient vivre à Machu Picchu. La Cité se divise en fait en trois espaces : un ensemble religieux, un autre, plus militaire et une zone résidentielle se trouvant dans un grand carré. Dans l'aire religieuse se trouvent les temples, le sarcophage royal, l'Intihuatana, la Pierre du Soleil et les demeures des prêtres. Juste à côté de l'aire religieuse se trouve la zone réservée à l'empereur inca et à sa famille.

À côté de cette pierre on y voit une place où un grand prêtre pouvait officier et parler aux habitants de la cité, dans un lieu propice aux sacrifices. Sur la droite se trouve la zone résidentielle, tandis que sur une colline rocheuse se dressent les édifices de la zone de défense et de protection de l'ensemble. Le grand Empereur Pachacutec commanda l'exécution de la construction de cette cité comme un lieu de culte, de pèlerinage et de recueillement. La multitude de temples en atteste, comme le Torreón ou le Temple du Soleil. Construit de manière stratégique et dicté par les croyances religieuses du peuple inca, il a été relevé par les observateurs que depuis les montagnes situées derrière et dans la ville elle-même, on peut apercevoir la forme du visage d'un homme cherchant le ciel et le visage d'un puma en face du Huayana Picchu. Exactement à côté de ce visage apparaît un jeune oiseau qui tire vers le haut ses ailes et à la partie droite de la ville apparaît un caïman allongé sur le sol. La symbolique de ces animaux était très importante dans l'idéologie des Incas. Le condor représentait le monde supérieur et le puma le monde humain. Le caïman était considéré comme l'animal le plus ancien au monde. Protégé par les Dieux, Machu Picchu ne fut jamais découverte par les conquistadors espagnols.

"L'histoire raconte que les Incas ont abandonné la ville moins de 100 ans après sa construction, de leur plein gré, à l'approche de l'ennemi, l'oubliant en quelque sorte, camouflant son accès, de manière à ne pas mener jusqu'à elle l'envahisseur qui l'aurait détruite, à l'instar de tous les autres bâtiments et richesses incas. "

VISITE AU MACHU PICCHU
Pour vous rendre au village de Machu Picchu, en train si vous le souhaitez, depuis Cuzco, vous pouvez choisir le train. Une fois arrivé dans le village vous aurez le choix entre prendre l'autocar qui vous amènera au pied du site en 20 minutes ou partir en " trekking " par le fabuleux et escarpé chemin de l'Inca, pour une ballade d'environ 3 jours au cour d'une végétation époustouflante et de panoramas grandioses. La manière la plus spectaculaire de découvrir la citadelle est donc d'emprunter un des circuits pédestres proposés par les agences de voyages. Vous pouvez choisir de séjourner dans le village de Machu Picchu, car le site et les alentours permettent de nombreuses et belles journées de découvertes. De nombreux hôtels de toute catégorie y sont disponibles. Une bonne semaine est nécessaire pour visiter tous les centres d'intérêt.

La citadelle est très visitée, avec un quota de 2500 touristes jour. Les billets d'entrée s'achètent à Cuzco ou Aguas Calientes. Outre la partie centrale que tout le monde visite, il est possible de monter jusqu'au sommet du Huyana Picchu dans une ascension d'environ une heure, pour avoir une superbe vue d'ensemble du site et de la région. Le chemin d'accès est assez pentu, mais ne présente pas de difficultés techniques, seul un bref passage a été équipé avec une corde pour aider ceux qui sont peu habitués à ce genre d'exercice. Une fois au sommet du Huayna Picchu il est possible de redescendre par un autre itinéraire jusqu'à l'intéressant et très peu fréquenté temple de la lune. Il vous faudra ensuite remonter jusqu'à la place principale de Machu Picchu. Depuis le site principal, il est aussi possible de monter jusqu'au sommet du Machu Picchu. Le parcours le plus facile est celui menant à la Porte du Soleil, l'entrée de Machu Picchu à l'époque inca. Pour cela il suffit de remonter le chemin de l'Inca.

Depuis 1981, le Machu Picchu a été assimilé à une réserve naturelle. Le gouvernement essaie, sans trop de succès à l'heure actuelle, d'endiguer le flot incessant de touristes qui met en danger non seulement les ruines archéologiques, mais également la faune et la flore, en particulier les merveilleuses orchidées de la région. En vous promenant dans les rues de Machu Picchu, en escaladant les nombreux escaliers, en admirant le système d'arrivée d'eaux ou l'horloge solaire, vous serez imprégnés par le caractère sacré de la citadelle et par le mystère entourant son abandon. Il est recommandé de visiter Machu Picchu en mai ou en juin durant la période sèche.

Enfin il faut également tenir compte du mal de l'altitude puisqu'il faut dépasser les 2000 mètres pour se rendre à Machu Picchu.

Et puis une fois sur place, se laisser porter par la magie du lieu.

Merveilles du monde » Machu Picchu