Kremlin ( Merveilles du monde ) Merveilles-monde.com   |  Ajouter aux favoris
Merveilles du monde
Merveilles du monde » Kremlin

Kremlin

Le Kremlin est une forteresse située à Moscou, la capitale de la Russie. Dominant la Place Rouge et la Moscova, l’ancienne résidence des tsars et des dirigeants de l’Union Soviétique est classée depuis 1990 au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.



Historique :
Historiquement, le Kremlin a toujours été lié au pouvoir. Le mot Kremlin signifie forteresse, et chaque ville de Russie possédait auparavant le sien. Celui de Moscou, majestueux et rendant compte du faste de la cour, fut le théâtre de bien des événements politiques qui chahutèrent la Russie et instaurèrent son rang de grande puissance. Le premier récit rendant compte du Kremlin, date de 1 331 et préfigure simplement un espace surélevé, encerclé d’une palissade et constituant une enceinte que le Prince Kalita fera consolider.

D’incendies en tremblements de terre, de massacres en reconstructions, le Kremlin repoussera les limites de son territoire. Après moult épisodes, il deviendra une résidence de prestige au 15e siècle sous Moscovie Ivan III. Au fur et à mesure des travaux qui s’étalent dans le temps, il prend la physionomie d’une ile, protégée par les eaux de la Moskova et de la Neglinnaia. Parsemé de tours dès 1500, préservé par des ponts-levis, magnifié par des architectes italiens, il s’enorgueillit des Cathédrales de Dormition, de l’Annonciation, et de l’Archange Michaël, présentant un style byzantin.

En 1 604 la Russie est annexée par les Polonais, et le Kremlin occupé par leur armée durant deux ans. En 1712, sous le Tsar Pierre le Grand, Moscou perd son statut de capitale au profit de st Petersburg, mais les empereurs continuent d’être couronnés ici. Un peu plus de 100 ans plus tard ce sera les troupes françaises, et Napoléon qui s’installent au Kremlin. Il ordonna même de le faire sauter, mais seules quelques mines explosèrent et l’endommagèrent. Le Grand Palais du Kremlin est édifié entre 1839 et 1849, et devient la résidence de la famille impériale. La Place Rouge et des monuments annexes seront construits plus tardivement.

En 1917, les révolutionnaires bolcheviques s’emparent du Kremlin, qui devient le siège du gouvernement soviétique jusqu’en 1991, date à laquelle il est transféré aux mains du gouvernement russe. Au fil des siècles, l’enceinte du Kremlin, patinée par les hommes et le temps, a su conserver son âme essentielle. Il recèle aujourd’hui dans son enceinte une grande partie de l’’Histoire de la Russie. Palais, monuments, cathédrales le constituent en un ensemble prestigieux agrémenté d’œuvres d’art architecturales, culturelles, artistiques, qui en font un site universel pour l’humanité.

Des fouilles effectuées au Kremlin donnent régulièrement l’occasion aux archéologues de découvrir d’autres trésors enfouis, témoignant des hommes qui vécurent ici, et défendirent farouchement les lieux, tant de fois bafoués par le goût du pouvoir.

Le Kremlin, ses bâtiments, ses tours, ses aménagements sont un site hors du commun, où tous les grands hommes de la Russie ont pénétré un jour.

Visite :
À Moscou, le Kremlin est une visite incontournable, évoquant immanquablement le pouvoir russe qui s’est succédé ici durant des siècles, d’oppositions en alliances. Situé derrière la Place Rouge, il est aisé de s’y rendre muni d’un ticket d’entrée réservé à l’avance sur internet, car le site est particulièrement fréquenté. L’entrée pour le Kremlin et celle pour le Palais des Armures sont vendues séparément, cette dernière ayant un accès limité il est préférable de s’y prendre à l’avance pour pouvoir y pénétrer.

Le Kremlin constitue l’une des attractions historiques et architecturales principales de la ville. Les Moscovites s’y rendent aussi par habitude et plaisir, ne se lassant jamais de cette fierté nationale. En arrivant sur la Place Rouge, le premier édifice qui interpelle est celui de la Cathédrale Saint Basile le Bienheureux, qui semble tout droit sorti d’un conte de fées. Yvan le Terrible exprima ici son goût particulier pour les murs ocre, les dômes, les fresques et les chapelles, puisqu’elle en compte une dizaine.

À gauche du Kremlin, détonnant avec le paysage ambiant, se trouve le mausolée de Lénine, derrière lequel sont alignées les tombes de plusieurs personnalités russes. En entrant dans la forteresse du Kremlin, votre itinéraire vous guidera de cathédrale en cathédrale et d’expositions en palais et musées. La cathédrale de Dormition est fondée sur la première église orthodoxe de Moscou, et servie aux couronnements et aux mariages des Tsars. Celle de l’Annonciation datant de 1 489 conserve des vestiges de l’époque, et un sol recouvert de jaspe.

La cathédrale de l’Archange Gabriel d’inspiration italienne est la nécropole des Princes de Moscou et des premiers Tsars de Russie. Invitant au recueillement dans un décor rougeoyant et grandiose, ses murs extérieurs d’un blanc pur sont surmontés d’un dôme d’or. L’église de la Déposition, la Tour d’Ivan, le Palais des Armures, le musée des Antiquités, le Palais du Patriarche, construit en 1655, sont autant de lieux où se rendre compte de l’atmosphère politico-religieuse qui régna ici durant des siècles.

Vivez une expérience architecturale, culturelle, spirituelle, artistique unique en visitant les salles et les trésors du Kremlin.

Merveilles du monde » Kremlin