Chichén Itzá ( Merveilles du monde ) Merveilles-monde.com   |  Ajouter aux favoris
Merveilles du monde
Merveilles du monde » Chichén Itzá

Chichén Itzá

L'ancienne capitale maya de Chichén Itzá est une zone archéologique d’une richesse intacte située dans l’état du Yucatan, au Mexique.



HISTORIQUE Elle se trouve à quelques centaines de kilomètres de Mérida. La civilisation maya, comme en témoignent les vestiges du lieu, a laissé ici une empreinte riche et variée. Depuis 1500 av. J.-C., les Mayas, peuple puissant, dirigeaient la région jusqu’aux confins du Guatemala, du Honduras et du Salvador, et ce, jusqu’aux années 900 apr. J.-C.. Sciences, écriture, mathématiques, astronomie, religion, les hiéroglyphes retrouvés sur le site permettent de comprendre à quel point ils étaient instruits et évolués. Fascinés par le ciel et les astres, les Incas fondés leurs principales activités sur les cycles du système solaire. Chichén Itzá est la ville la plus phénoménale de la civilisation maya. Elle a été un lieu de mystère, de magie et de pouvoir si intense, que des siècles après son déclin elle est toujours considérée comme sainte et baigne dans une aura mystique, perceptible dans chaque pierre.

L'architecture monumentale marque le centre d'une ville qui en son temps couvrait plus de 25 kilomètres carrés. Les colons sont arrivés dans la région dès 300 av. J.-C., mais ce n'est qu'en 750 apr. J.-C. que l’on retrouve des constructions. En 900 apr. J.-C. et sous la direction des Mayas, Chichén Itzá est une métropole florissante de 50.000 habitants. Lorsque les Toltèques l’envahissent en 1000 ans av. J.-C., ils rapportent avec eux le barbarisme des sacrifices humains et une discipline militaire que ne connaissaient pas les Mayas, tournés vers des occupations beaucoup plus spirituelles en rapport avec la terre, le ciel et la nature. Les Mayas-Toltèques ont construit ensemble les bâtiments le plus au nord de Chichén Itzá, et plus particulièrement le temple de Kukulkan et le temple des Guerriers. Chichén Itzá est donc un mélange de styles toltèques et mayas. Les structures principales sont le Castillo, ou Temple de Kukulcan, le Couvent Complex, le Caracol, qui était le centre d'astronomie, le temple des Guerriers, avec ses magnifiques colonnades de stèles, le jeu de paume et le Temple du Jaguar et le marché. Deux puits naturels, qui inspirent le nom de la cité, Chi pour la bouche et Chen pour le puits, étaient le principal motif de l'emplacement de la ville à cet endroit. L'un fournissait de l'eau pour les foyers et les cultures; l'autre était pour les sacrifices, où les animaux et l'homme étaient souvent jetés dans les eaux sombres pendant les rituels de purification.

Le Castillo est sans doute la pyramide la plus connue de la civilisation maya. Parfaitement proportionnés, tous les aspects de son architecture ont à la fois un sens religieux et des fins fonctionnelles. Mais le Castillo tel qu'on le voit aujourd'hui se trouve au sommet d'un édifice antérieur, au sein duquel un escalier raide et sombre amenait les visiteurs à la chambre secrète, où le Trône rouge brillant du Jaguar fronçait les sourcils aux personnes assez braves pour s'introduire sur ce site si puissamment sacré. Sur tout le site de Chichén Itzá, le visiteur ressent l’empreinte lourde de cette civilisation remarquable et unique. Les bassins au Caracol, chacun sculpté avec une figure-dieu, ont permis aux astronomes mayas de tracer les positions et les mouvements des planètes et des étoiles. Les magnifiques sculptures sur les murs du Jeu de Paume racontent l'histoire macabre du jeu rituel maya de Pok-ta-Pok. Le Temple des Guerriers célèbre les exploits sur les champs de bataille de cette race puissante, et rend hommage à ses plus valeureux combattants.

"Partout, les sculptures représentent le jaguar suprême, le dieu serpent à plumes, l'étoile du matin, Vénus, et le seigneur énigmatique Kukulcan. Les symboles de la culture maya. Le site est classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1988. "

VISITE À CHICHÉN ITZÁ
Depuis Mérida, en bus ou en voiture, vous pouvez prendre la route des haciendas pour atteindre après quelques centaines de kilomètres le site magique de Chichen Izta. La visite du site est conseillée tôt le matin dès l'ouverture, avec deux possibilités d'entrées : entrée principale ou entrée zone centrale tout à côté de l'hôtel Mayaland. Si vous venez de l'entrée principale, commencez la visite par le Jeu de Balle avec ses différents temples, le Tzompatli, la Plate-forme des Jaguars et des Aigles, la Plate-forme de Vénus, qui présente, sur chacun de ses côtés, des serpents emplumés et des symboles de Quetzalcóatl-Kukulcán. Parcourez le Château, le Cénote sacré, le Temple des Tables, le Temple des Guerriers derrière lequel se lève le soleil, le Groupe des Milles Colonnes, le Marché et les Bains de Vapeur.

Si vous entrez par l’autre côté, commencez la visite par le Cénote Xtoloc et le Akab Dzib, l'Observatoire, le Temple des Panneaux Sculptés, l'Édifice des Nonnes avec son église et son annexe, et les Bains de vapeur. Puis prenez le chemin du Vieux Chichén et au retour, arrêtez-vous à la Maison Colorée, la Maison du Cerf et l'Ossuaire. Vous pénétrez en des lieux empreints de magie, où la pierre s’est érigée grâce à la main des hommes de cette civilisation incroyablement sophistiquée. Au puits sacré, ressentez l’ambiance des rites qui se sont déroulés ici il y a des siècles, on y réalisait des sacrifices d'enfants, de jeunes filles et de guerriers qui étaient jetés au fond depuis une plate-forme irrégulière disposée sur l'un des bords; à côté de cette plate-forme se trouve un bain de vapeur où les victimes, avant d'être sacrifiées, étaient soumises à un rituel de purification, frissonnez à l’évocation de cette barbarie.

Prosternez-vous devant el Castillo, sa magnificence, pyramide de 60 mètres de haut, dont les caractéristiques structurelles sont en rapport avec le calendrier solaire maya. Face à l'entrée du temple des guerriers où de nombreux sacrifices étaient ici aussi effectués se trouve un Chac Mool entre deux colonnes en forme de serpents à plumes; ces colonnes délimitent trois baies qui donnent accès à la première salle du temple. Ces grands et beaux piliers serpentiformes sont des symboles du dieu Kukulcán. Promenez-vous à l’ombre des mille colonnes, dont certaines sont magnifiquement sculptées. Recueillez-vous devant le morbide mur des crânes.

La civilisation Maya, et ses croyances, suintent de tous les murs de la citadelle sacrée. Laissez-vous séduire par une ambiance qui rejaillit du passé, une expérience inoubliable pour un site béni des dieux.

Merveilles du monde » Chichén Itzá